Ressources

Une centrale bio ?

29 Avril 2016
Une centrale bio ?

EDF, qui était sponsor de la COP21, se présente comme le « partenaire officiel d’un monde bas carbone » dans une nouvelle campagne publicitaire qui revendique une énergie propre. Avec une communication qui prend le contre pied de la stigmatisation de cette énergie, EDF renoue avec les images cinquantenaires de Claude Parent et de ses maisons de l'atome paysagères si proprement dessinées dans les années 1970. Cette approche est-elle toujours crédible en 2016 ?

 

La France crée son institut pour la ville durable : Vivapolis

04 Janvier 2016
La France crée son institut pour la ville durable : Vivapolis

La création de l’Institut pour la ville durable a été annoncée en Conseil des ministres jeudi 31 décembre 2015 : il constitue le réseau des acteurs français impliqués dans la conception et la promotion, en France et à l’international de projets urbains qui dessinent la ville de demain : intelligente et connectée, plus écologique, plus sobre en énergie où chacun trouve sa place.

Découvrez Vivapolis ici

Grands Ensemble, écoquartiers. Même combat?

28 Mai 2015
Grands Ensemble, écoquartiers. Même combat?

Une réflexion intéressante sur les écueils des écoquartiers. Un parallèle avec l'utopie et les dérives des grands ensembles.


C'est >> ici

Les carottes peuvent produire de l’énergie

06 Octobre 2014
Les carottes peuvent produire de l’énergie

Dans le village landais de Liposthey, un producteur de légumes couvre 100% des besoins en énergie de son usine grâce à des légumes ! Dans sa toute nouvelle unité de biométhanisation, des carottes ou du maïs sont dégradés pour produire du biogaz, lui-même brûlé afin de générer de l’énergie. A terme, l’objectif est de contribuer également  à l’éclairage et au chauffage du village.

http://www.batiactu.com/edito/un-village-landais-bientot-chauffe-avec-des-carott-39246.php

Agora 2014 : l’espace public à l’honneur

06 Octobre 2014
Agora 2014 : l’espace public à l’honneur

La biennale de Bordeaux Agora 2014 s’est concentrée cette année sur la notion d’espace public et la manière dont il est approprié, détourné, vécu... Chez Urban Act, l'espace public et ses multiples usages sont au cœur de la conception du projet urbain. L’exposition « Espace public [Limites] », organisée par l’urbaniste libanais Youssef Tohme, proposait une quinzaine d’interview d’architectes et urbanistes et 6 films sur 6 villes : Bordeaux, Skopje, Tokyo, Beyrouth, Ouagadougou et Mexico. Autre moment fort de la biennale, un ballet de grues de chantier !

http://www.bordeaux2030.fr/bordeaux-agora/agora-2014

http://www.lagazettedescommunes.com/266754/urbanisme-lespace-public-therapeuthe-de-nos-villes-dexclusion/

Les parisiens veulent des jardins sur les murs

06 Octobre 2014
Les parisiens veulent des jardins sur les murs

Le projet « des jardins sur les murs » est arrivé en tête du vote des parisiens portant sur le budget participatif de la Ville de Paris. Déjà 108 murs végétalisés sont installés dans Paris. Ces refuges de biodiversité contribuent à la régulation du climat urbain, à l’isolation thermique du bâtiment tout en créant des façades spectaculaires ! Urban Act développe son expertise sur les murs végétaux au sein de la grappe d’entreprise Le Vivant et la Ville, à l’origine du Guide des bonnes pratiques des enveloppes végétalisées du bâti.

 

Perou, un collectif qui rebat les cartes de l'hospitalité

03 Septembre 2014
Perou, un collectif qui rebat les cartes de l'hospitalité

Le Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines (PEROU) retrace son action au sein du bidonville de la nationale 7 à Ris-Orangis, évacué et détruit en avril 2013.

Un film poignant sur la solidarité et l’exclusion, sur la volonté d’améliorer pragmatiquement la vie quotidienne et celle de détruire les habitats alternatifs.

http://www.perou-considerant.org/film.html

Sobriété énergétique, un levier pour le projet territorial

16 Juin 2014
Sobriété énergétique, un levier pour le projet territorial

 

Sobriété énergétique un levier pour le projet territorial - C3

La vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=39GTL78kvE4

 

Que peuvent les aménageurs ?

Comment mener une politique de ville à grande échelle et à tous les niveaux. Qules leçons tirer pour l'avenir ?
Présentation par Alexandre Bouton, architecte-urbaniste(Urban Act/ Bureau d'études) et Ariella Masboungi des opérations étudiées en France et à l'étranger.

L'inventivité des concepteurs face à la question énergétique, levier de projet architecturale et urbain
> Thierry Laget, Directeur général Serm Montpellier
> Laurent Gaillard, Directeur de l'urbanisme, ville de Grenoble
> Alain Garès, Directeur général de la SPLA Europolia Grand Toulouse

 

 

 

La situation française est paradoxale en ce qui concerne l’approche énergétique et la 
réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). La production d’énergie nucléaire met la 
France en excellente situation au plan des émissions de GES bien que sa production en termes de 
nouvelles énergies soit très faible comparativement aux objectifs fixés pour 2020. La France a 
largement rempli son quota en termes de réduction d’émissions et a même dépassé les engagements 
de Kyoto. Le Grenelle Environnement a eu des résultats mitigés, excellents quant à la sensibilisation à 
ces questions, plutôt bons sur les engagements étatiques et privés sur le bâtiment, moins bons sur la 
production d’énergies nouvelles, de taxe carbone, d’aides fiscales, etc. Une situation d’avancées et de 
reculs permanents, la crise n’aidant guère en la matière. 
 
Plus d'informations : 
 
 

Les voyages d'études : comprendre, découvrir et partager

07 Mai 2014
Les voyages d'études : comprendre, découvrir et partager

Le fait urbain se construit en un mouvement perpétuel qu’élus et techniciens doivent pouvoir décoder.

Les territoires sont impactés par les nouvelles façons de travailler, de collaborer, d’habiter et de se mouvoir, changements largement impulsés par les technologies numériques. Le développement des espaces de coworking dans le monde ou des mobilités alternatives (covoiturage, prêt de voitures entre particulier, etc.) ont été rendus possibles grâce à internet, la dématérialisation des supports et la mise en relation facile et instantané d’individus.
La raréfaction des ressources énergétiques suscite par ailleurs de nouveaux modes de consommation, de production et de distribution visant à l’économie, et plus largement, questionne la société dans son ensemble.

Ce phénomène pose de nouveaux défis à la fabrique urbaine, de l’architecture, à la conception des espaces publics, des stratégies urbaines globales au développement de nouveaux quartiers.

Enfin, d’autres tendances transversales comme le vieillissement croissant des populations, les questions de santé publique comme la pollution, ou les difficultés d’accès au logement, supposent aussi de nouvelles  solutions.

Les réponses à ces changements s’apportent de multiples façons, que nous nous attachons à découvrir, comprendre et partager lors des voyages d’étude que nous organisons en Europe aujourd’hui, et demain, dans le monde entier.